1990 Société Générale Austerlitz // INFOS

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE - 1990


Avant de décider d’implanter son siège central à La Défense, la Société Générale avait retenu pour celui-ci le site de la gare d’Austerlitz, qui amorçait alors sa mutation.

Le terrain retenu, en extrémité Ouest du site, en regard de la gare, représentait la tête de proue des aménagements à venir.
Cette localisation privilégiée, l’ampleur du programme (180.000 m²) et le fait que ce projet inaugure le futur de ce quartier faisaient de celui-ci l’une des pièces maîtresse de la restructuration urbaine de cette zone.

Le PAZ prévoyait alors la création d’une avenue (l’avenue Nouvelle), parallèle aux voies SNCF ainsi que celle d’une place contigüe à l’extrémité Est de la halle de la gare.

Considérant que l’érection de cet ensemble de bureaux précèderait de longtemps les constructions alentour, l’un de nos objectifs consistait à proposer un projet qui, composant avec les éléments existants (Seine, gare, Hôpital de la Salpetrière, place Haute) réalise un “un morceau de ville”, un ensemble urbain capable de vivre de manière autonome, tout en ayant le potentiel de s’intégrer au quartier à venir.

Les principes d’organisation du Siège découlent de cette volonté d’intégration et de celle de mettre en scène le nouvel édifice par rapport aux points forts du paysage : Seine et Place Haute.

Ainsi,
- le corps principal du bâtiment, qui abrite les bureaux, se développe en deux entités parallèles à l’avenue Nouvelle.
Cette disposition permet de créer une façade le long de cette avenue et de refermer la Place Haute.
Une arcade commerciale en rez de chaussée ancre le Siège à la vie du nouveau quartier.

- Une large porte ouvre la perspective de la Chapelle de la Salpetrière vers la Seine.

- L’entrée principale au Siège s’effectue par la Place Haute, en surplomb par rapport à la Seine qui s’offre à la vue.

- Les éléments complémentaires du programme, salle des marchés, silo informatique, se greffent sur le corps principal, au Nord.
Cette disposition permet d’éviter l’effet de masse et d’offrir une façade variée sur la Seine, d’échelle urbaine.

- Les locaux de la Présidence couronnent le hall d’accueil, espace majeur de l’édifice, véritable place publique et élément d’articulation entre la Banque, la Ville et le Fleuve.