1982 Concours Peak Hong Kong // INFOS

"THE PEAK" HONG-KONG.
ANNÉE 1983

MAÎTRE D'OUVRAGE: OLS. PROPERTY DEVELOPMENT LTD.
SURFACES : Hébergement : 4.300 m2
Équipements : 2.000 m2

CONCOURS INTERNATIONAL OUVERT ASSOCIATION S. PETRACCONE // M. VODAR

Le contexte:

•Un site exceptionnel, un promontoire surplombant la Baie de Hong-Kong

•Un programme de prestige, club d'affaires comprenant résidences temporaires, équipements sportifs et de restauration.

•Le terrain tout en longueur, à la géométrie complexe, est aussi marqué par une différence de niveaux importante entre ses deux extrémités.

Les objectifs:

•Donner une réponse architecturale qui satisfasse aux exigences de qualité liées à la nature même du programme et donc donner une interprétation contemporaine du "luxe".
•Établir sur ce site un édifice capable de couronner la colline du Peak avec suffisamment d'impact pour devenir un phare pour la Ville elle-même.

Ainsi:
•Une épine dorsale relie spatialement les trois parcelles du terrain.
Établie à partir du point haut du site, ce pont, élément d'union entre des parcelles à la morphologie différente, devient un élément de liaison et de circulation privilégié. Son parcours déroule aux regards le panorama de Kowloon, Hong-Kong et la Baie. Les divers éléments du programme viennent s'y greffer librement sans que l'unité de l'ensemble ne soit troublée.
Sa position haute par rapport au niveau du sol permet de s'abstraire de ses contraintes et de proposer un aménagement global du site.

- Ce pont qui surgit de la terre se termine par une tête, élancée vers le ciel, aux regards dirigés vers la baie.
Intégrée à l'ensemble de la composition, elle marque le site et la ville de sa présence.
- Le programme d'hébergement du Club s'accroche à la promenade majeure, dans une position privilégiée par rapport à la baie.
La typologie proposée, dans le cadre des surfaces restreintes demandées, offre des volumétries variées qui font apparaître le caractère unique de ce Club.
- Les composantes du Club lui-même sont situées au niveau du soi-même, favorisant ainsi leurs relations avec la ville.
Le terrain se creuse, se courbe, s'adapte aux diverses exigences spécifiques du programme.
- L'eau, rappel de la baie, est ici un élément déterminant de l'aménagement.
Extérieure, courante, elle reflète bâtiments et nuages, puis calme, pénètre les espaces couverts pour devenir domestique, piscine.

Dans le complexe réservé aux promoteurs l'eau de la piscine tombe en cascade, alliant à sa musique les jeux de la lumière dispensée par une large verrière.
Réponse avant tout contextuelle, dictée par le site, celle proposition définit le luxe par la richesse des espaces, la diversité des volumes et les séquences de surprises dispensées par les parcours.