2002# RIE Tour Europe // INFOS

RESTRUCTURATION TOUR EUROPE: RIE
Tour Europe - Paris La Défense
ANNÉE 2002
Maître de l'Ouvrage : Unibail

Surface : 2100 m2
Montant des Travaux : 3.000.000 Euro

Le projet de rénovation du RIE a porté sur la refonte totale de la cuisine, située au niveau -6, et de l'espace de restauration, situé au niveau -5.

L'accès au restaurant s'effectuant par le niveau +4, niveau d'arrêt des ascenseurs, l'un de ceux-ci a été modifié afin de ménager un accès direct aux travailleurs handicapés.

Un vaste escalier, a été construit sur une base géométrique circulaire, qui assure la liaison entre le niveau -4 et la salle de restauration.

Deux espaces de dépose des plateaux ont été implantées de part et d'autre de celui-ci, le long du chemin de sortie naturel.

L'ampleur de la salle de restaurant a été mise en valeur par la mise en place d'un faux plafond dont la partie centrale métallique, plus haute, absorbe le noyau central, assurant l'homogénéité de l'ensemble.

La recherche de la qualité acoustique a conduit à la mise en place d'habillages muraux et de faux plafonds en staff perforé.

L'éclairage de cette salle aveugle a fait l'objet d'une attention toute particulière, la zone centrale faisant office de luminaire.

Afin de palier l'absence de toute vue, une lisse réalisée en verre argenté courre le long des parois, leur donnant ainsi vie.

Afin d'accentuer le caractère unitaire de ce vaste espace, le sol a été revêtu de caoutchouc coulé dont aucun joint ne vient rompre l'homogénéité, matériau par ailleurs acoustiquement performant et hygiéniquement impeccable.

Les teintes, qui développent des tons clairs et naturels (tabac blond, lin, prune), associées à la sobriété générale de l'aménagement, concourent à la sérénité de ce lieu de détente.

Il est, par ailleurs, à noter que la mise en œuvre du désenfumage et du traitement d'air du RIE a conduit à implanter cinq caissons sur la terrasse de l'amphithéâtre, extension accolée au Nord de la tour, au niveau +2 de celle-ci : cette terrasse étant visible à partir de la tour, les nouvelles installations techniques ont été masquées par un capotage général réalisé en caillebotis métallique thermolaqué.